23 Ans d'experience 1, Sandra Transport
Le premier remorqueur à hydrogène au monde à opérer à Ostende

Le premier remorqueur à hydrogène au monde à
opérer à Ostende

L’Hydrotug 1, le premier remorqueur à hydrogène au monde, est arrivé dans le port d’Ostende, en Belgique.
Le remorqueur a été construit aux chantiers navals Armon à Navia, en Espagne, et est arrivé dans le port d’Ostende le 27 octobre, où il sera équipé d’un système à hydrogène.
Après l’installation et les essais, l’objectif est de rendre l’Hydrotug 1 pleinement opérationnel à Anvers au premier trimestre 2023, selon l’Autorité portuaire d’Anvers-Bruges.
L’Hydrotug 1 fait partie d’un programme de verdissement intégré pour la flotte du port d’Anvers-Bruges et sa transition vers un port climatiquement neutre d’ici 2050.
L’autorité portuaire a ajouté qu’Ostende avait été choisie parce que le remorqueur peut y utiliser les installations de soutage d’hydrogène de l’Hydrocat 48 de CMB.TECH.

L’Hydrotug 1 se compose de deux moteurs BeHydro V12 bicarburant à vitesse moyenne pouvant fonctionner à la fois à l’hydrogène et au carburant traditionnel. Il peut stocker 415 kg d’hydrogène comprimé dans six cales installées sur le pont et élimine l’équivalent des émissions de 350 voitures.
Le port a commandé le remorqueur en 2019 à la Compagnie Maritime Belge (CMB), basée à Anvers.
Cet engagement revêt une importance particulière alors que la Belgique annonce une révision de la stratégie fédérale de l’hydrogène du pays. Pour devenir neutre en carbone, la Belgique a besoin de grandes quantités d’hydrogène renouvelable, qui est produit localement mais devra surtout être importé en grande quantité. L’un des objectifs de la stratégie est de positionner la Belgique comme hub d’importation et de transit en Europe pour l’hydrogène vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *